Compagnie de Clown contemporain - Clown de théâtre -Stages de clown - Interventions - Arts de la rue - Spectacles de Clown - Clown théâtre et formations en entreprises

http://www.theatre-du-chapeau.com

Qui êtes-vous ?

Fondée en 1988 par Patrick Riguet et Alice Hachet, notre Cie produit et tourne des spectacles de clown contemporain en France et dans le monde. Notre équipe est aujourd'hui constituée de 4 comédiens, 2 régisseurs et 7 pédagogues. Une même passion nous anime: Le clown de théâtre. Notre répertoire: "Mano a mano", "Tortilla mucho", "le Dentiste infernal", "Le Chaperon rouge" sont des créations originales et des oeuvres déposées.

samedi 30 octobre 2010

Le clown à l’école d’ERGOTHERAPIE de Bordeaux

ARTICLE REDIGE PAR MARIE LUCE GANTER INTERVENANT EN TANT QUE DIRCTRICE D'ACTEUR/COMEDIENNE à l’école d’ERGOTHERAPIE de Bordeaux

A la découverte du clown à l’école d’ERGOTHERAPIE de Bordeaux

Les étudiants de 1ère année de l’école d’Ergothérapie de Bordeaux découvrent leur emploi du temps :
25, 26 et 27 octobre 2010 de 9h à 17h : CLOWN PRESENCE OBLIGATOIRE

OUPS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
A 9h, le premier groupe de 13 étudiants est là, gorges serrées, bouilles un peu grincheuses, yeux éteints …… alors, je commence par une petite relax, et puis on joue aux sorcières, on se prend pour une mangouste, on se dit bonjour en japonais ….
Peu à peu, les regards s’illuminent, çà pétille, on rit, on s’émerveille, on se surprend, on se lâche, chacun avec ce qu’il a, avec ce qu’il est …..
Et le soir, à 17h, le visage fatigué de rires et d’émotions, mais l’œil habité d’une expérience inoubliable, les commentaires fusent :
« C’est une journée hors du commun (Marie)…. Une journée fantastique …… je n’ai jamais vécu çà de ma vie (Hélincia) …. On a appris en rigolant, c’est génial (Charlotte) ….. On voit les autres autrement (Linda)…. En fait, j’ai plein d’idées, je peux inventer pour faire face (Alex)…. Enfin on apprend en étant actif, sans subir un cours comme d’habitude (Alderte)….. J’avais peur, et je l’ai fait, avec plaisir en plus, j’ai plus confiance en moi, merci beaucoup (Julien)……
Grâce à la volonté d’une équipe d’enseignants désireux d’apporter de l’humain à ces futurs ergothérapeutes, ces étudiants sont les seuls à bénéficier d’une telle expérience ….. Nul doute que ce seront des SUPER Ergothérapeutes !!!!!!!!!!!!!!

Marie-Luce, comedienne, directrice d’ateurs au Theâtre du Chapeau

jeudi 14 octobre 2010

Retour sur Tortilla Mucho

« Tortilla Mucho » : du clown oui mais du clown contemporain
Par Alice Hachet de la Cie le théâtre du chapeau
Quand on dit spectacle de clown on imagine des clowns de cirque aux gags pas toujours très drôles et des ribambelles de gamins. Mais il existe aussi le clown contemporain qui s’adresse aux adultes et qui ne fait pas de gag. C’est celui que nous travaillons depuis plusieurs années à travers nos créations originales. Des spectacles qui démarrent par des improvisations théâtrales, que nous affinons et qui deviennent des partitions clownesques. Un travail de longue haleine qui passe par plusieurs étapes. .L’écriture, les répétitions afin de maitriser parfaitement le scénario et la technique, la production devant un public où il faut se laisser porter par le moment présent comme si chaque soir on le jouait pour la première fois. Un processus que nous connaissons bien. Pour Tortilla il nous a fallu 3 ans.
Tortilla Mucho est parti d’une idée simple : un duo de clown qui vient faire une omelette en live sur scène. Cela devrait prendre 15 minutes tout au plus mais c’est mal connaître les clowns….Nos deux compères ont besoin de plus d’une heure pour réussir leur tortilla. Il faut dire que les imprévus les empêchent d’être dans le bon timing. Malgré eux, et non pas « pour faire rire », ils se laissent embarquer par leurs propres émotions. Ils ne sont pas toujours très au point et se comprennent souvent avec grande difficulté. Ils nous entrainent petit a petit dans leur vie au quotidien. Le tout se termine par une magnifique demande en mariage sur des airs de Bollywood. On est bien loin de l’omelette en 15 minutes. ... La cuisine n’est elle pas un formidable terrain de jeu, de séduction, de haine et de dispute ???? C’est ce que le public y retrouvera : son quotidien à lui amplifié et sublimé. Au final un spectacle drôle, poétique et émouvant.
Les 15 jours passés au théâtre de la Pergola nous ont renforcés dans la passion que nous avons de notre métier. Le public était nombreux et varié, jeunes et moins jeunes, habitués du théâtre ou pas, amateurs de comédie ou de tragédie. Tortilla a fait l’unanimité. Et nous nous sommes régalés à le jouer, à y découvrir et explorer toutes ses facettes. Quand on est acteur il faut trouver chaque soir le plaisir et la découverte comme au premier jour et cela ne peut se faire sans le public. Le public est le troisième partenaire dans un spectacle de clown contemporain. C’est lui qui renouvelle chaque soir le plaisir, c’est lui dont le clown se nourrit tous les soirs, c’est aussi lui qui nous entraine dans l’improvisation nécessaire au clown pour exister pleinement.
Alors un grand merci à tout le public chaleureux qui est venu et que le clown contemporain gagne les cœurs et les têtes.

Le pertinent regard du clown sur une événement

Les nouveaux fous du roi, un regard décalé et pertinent par Alice Hachet de la Cie le théâtre du chapeau.
Le clown contemporain est le nouveau fou du roi. Notre clown intervient dans des colloques, réunions de travail, séminaires, rencontres régionales etc. Les acteurs écoutent avec attention ce qui se dit et ce qui se passe avant d'aller chausser leur nez de clown et redonner une lecture des choses en improvisant à chaud. Dangereux me direz vous??? Même pas, c'est un cahier des charges rempli à 100% à chaque fois. Le clown contemporain n'a gardé du clown traditionnel que le nez rouge. Il amène son regard décalé mais toujours pertinent, sa grande humanité. Il sait transporter tous les publics, les mettre en confiance, les faire rire et les émouvoir. Il nous apprend à prendre du recul sur ce que l'on est en train de vivre.
C'est un personnage génial et pourtant si difficile à expliquer quand on ne l'a pas vu.....
Dernièrement nous avons pu encore une fois constater son efficacité .
- 10ème anniversaire du syndicat cœur entre deux mers à Sadirac. Au programme 200 élus (maires, conseillers généraux et régionaux) qui venaient parler des 10 ans passés et des 10 ans à venir. Des gens concentrés, passionnés, investis dans leur travail . Une assemblée aucunement préparée à l’arrivée des clowns ... .Et pourtant lorsque Pénélope et Philomène ont débarqué pour improviser à chaud sur ce qui se passait, les rires ont fusé, les visages se sont éclairés, les applaudissements ont été spontanés. 8 minutes d’impros ont suffi pour convaincre que le clown avait toute sa place dans ce genre d’événement. Passée la première impro et l’effet de surprise le public attendait nos deux personnages, sans pour autant en perdre la passion des débats et le fil de la réunion. A chaque apparition, Philomène et Pénélope étaient attendues et bienvenues, apportant cette petite dose de dérision qui permet de mieux réfléchir, ce rire qui permet de prendre le recul nécessaire.
- 30eme anniversaire de l’association des Paralysés de France au Foyer Monséjour. Les familles, le personnel soignant et administratif ainsi que les résidents handicapés moteurs étaient tous là. Les clowns ont su apporter rire et émotion, éveiller ceux qui d’ordinaire sont prostrés dans leur fauteuils, apporter à tous un bol d’air frais et une communication joyeuse et collective.
- Rencontre régionale du Réseau APM de Bordeaux. Le public était constitué de chefs d’entreprise et d’entrepreneurs. Le thème de la journée était «Suis je l’entrepreneur de demain ? ». L’APM avait décidé de mener les débats en Forum ouvert (un nouveau concept d’intelligence collective venu du Canada). Un philosophe accompagnait les discussions. Avec discrétion et pertinence les clowns ont su se faire une place, donner du rythme, apporter un autre éclairage aux débats. Encore une fois le public n’y était pas préparé et le sérieux de ce forum pouvait sembler très loin du monde des clowns. Mais bien au contraire les univers se sont mélangés avec brio.
La conclusion fut à chaque fois la même : le cahier des charges a été a 100% rempli, les clowns ont apporté toute leur humanité, humanité dans laquelle chacun a pu se reconnaître.

Followers